Quel est le rôle d’un funérarium ?

Quel est le rôle d’un funérarium ?

Le funérarium, également appelé salon funéraire ou chambre funéraire, est un lieu public qui peut recevoir le corps du défunt avant l’inhumation. Le funérarium a plusieurs usages, cependant, le passage par celui-ci n’est pas obligatoire. Nous vous expliquons un peu plus le rôle du funérarium.

La fonction du funérarium

Le funérarium sert de lieu d’accueil pour les corps des défunts, en attendant l’inhumation. Si le domicile du défunt est trop petit pour réunir la famille pour le dernier adieu, le funérarium sera une bonne solution. Certains salons funéraires peuvent être personnalisés à l’image du défunt.
Vous pourrez alors vous y rendre accompagné de votre famille et des proches du défunt pour lui rendre hommage. Le cadavre sera ensuite présenté dans un cercueil ou sur un lit. Un thanatopracteur (personne qui travaille sur le corps d’une personne décédée pour le préserver) pourra effectuer des soins dans la salle dite technique, qui est fermée à la famille.

Présentation d’un funérarium

Le funérarium dispose d’une salle d’accueil à l’atmosphère intime et d’autres compartiments comme la chambre et le local technique.

Le salon d’accueil

Les personnes sont reçues dans une salle d’accueil, plus ou moins équipée pour recevoir les personnes endeuillées (souvent, quelques services sont proposés comme la fourniture de boissons).
Il est obligatoire d’afficher :
– la liste des pompes funèbres habilitées de la préfecture ;
– le texte des règles internes de la chambre funéraire.

La salle

Depuis le funérarium, vous pouvez vous rendre directement dans la chambre où repose le défunt.
Le défunt sera présenté :
– sur un lit (qui peut être frigorifié) ;
– dans le cercueil.
Ce lieu peut être modifié par la famille pour le rendre plus agréable et refléter la vie et les goûts du défunt.

Le local technique

Depuis cette pièce, une deuxième porte mène à ce que l’on appelle le local technique. Cette pièce est fermée au public et sert à :
– réaliser la conservation du corps ;
– contribuer à maintenir le corps en bon état en retardant le processus de décomposition.

Option pour le funérarium

Le corps doit être transféré dans une chambre funéraire dans un seul cas : lorsque le décès survient sur la voie publique. Dans le cas contraire, c’est à vous de choisir le lieu où reposera le corps de votre proche décédé avant l’inhumation. Vous devez toutefois respecter les volontés du défunt quant à cette décision.
Si votre proche est décédé dans un hôpital ou une maison de retraite, l’établissement peut conserver gratuitement le corps pendant trois jours. S’il refuse, le salon funéraire sera payé par le défunt.

Différence entre une maison funéraire et une morgue

Bien que de nombreuses personnes fassent la confusion, il est important de rappeler qu’une maison funéraire n’est pas la même chose qu’une morgue, qui est située au sein d’un hôpital.
De plus, une chambre mortuaire, contrairement à une maison funéraire, est habilitée à recevoir une personne décédée des suites d’une maladie contagieuse.
Même si l’accès est le même pour les familles et les proches, une autre différence notable est la gratuité de la chambre mortuaire pendant les trois premiers jours et l’absence de frais de transport du corps.
Par ailleurs, le funérarium, bien que géré par une entreprise privée, reste un espace public. Il est donc accessible à toutes les familles, quelle que soit l’entreprise de pompes funèbres choisie. Le gestionnaire de la chambre funéraire ne doit pas différencier le prix pour ses clients ou pour ses concurrents.
Le fait de recourir à une entreprise de pompes funèbres relève donc d’un choix personnel. C’est un service qui est payant, et obligatoire uniquement dans le cas d’un décès sur la voie publique. Son rôle est de mettre à votre service un lieu de recueillement adapté, dans un cadre intime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *