Economie domestique : les bases

Economie domestique : les bases

Il fut un temps où l’on apprenait à nos enfants, notamment les filles, l’art de tenir un foyer. Un précepte essentiel que l’on dénommait économie domestique, mais qui s’est vite révélé plus que sexiste. Si aujourd’hui l’économie domestique n’est plus enseignée, elle n’est malheureusement pas non plus toujours bien enseignée par les parents à leurs filles et à leurs fils. Alors, comment bien gérer le budget d’un foyer le moment venu ?

L’art de gérer un foyer : finalement accessible à tous !

L’économie domestique peut être qualifiée comme un art. Elle implique en effet une certaine harmonisation de son planning pour garder une maison en ordre et bien gérer ses finances. Fini le temps où l’on apprenait aux petites filles à tenir un foyer ! Cet art est aujourd’hui accessible aux hommes aussi bien qu’aux femmes, et qu’il s’agisse de tenir une maison ou d’en gérer les finances, ça n’a finalement rien de bien sorcier.

Si de nombreux jeunes gens ignorent souvent comment faire, c’est souvent parce que cet enseignement n’a pas été correctement amené par les parents. Pas toujours facile, me direz-vous, de parler finances avec ses enfants. C’est toutefois possible passé un certain âge : les quelques années précédant le départ de la maison par nos grands ados !

Fort heureusement, on trouve aujourd’hui de nombreux sites qui peuvent nous guider au quotidien dans la gestion des finances d’un foyer, comme https://maisonetfinance.fr, spécialiste en économie domestique. Mais alors, quels sont donc ces postes de dépenses à maîtriser ?

Quelques postes de dépenses à connaître

Quand on se met en ménage, ou qu’on s’installe tout simplement dans un appartement seul, en toute autonomie, on doit faire face à un certain nombre de dépenses qu’il faut savoir gérer en temps et en heure. En voici quelques exemples.

Comment gérer ses dépenses énergétiques ?

Si vous trouvez un logement équipé d’appareils domotiques, vous ferez déjà de belles économies. Dans tous les cas, je vous conseille fortement de ne pas vous diriger vers le premier démarcheur venu, ou le premier gros groupe d’énergie à votre portée. Comparez les offres, faites jouer la concurrence, bref tentez au maximum d’optimiser vos dépenses à venir. Par la suite, soyez astucieux : étudiez quelles sont les heures pleines, les heures creuses, et faites tourner vos machines aux heures les moins chères. De la même manière, vous pourrez mieux chauffer votre logement durant ces moments, pour ne pas laisser le froid et l’humidité s’installer, sans toutefois dépenser trop.

Une gestion du budget bien cadrée

Il vous semble chronophage et inutile de faire vos comptes chaque mois ? Pourtant, vous verrez que cela a du bon : vous serez à même de définir vos crédits (l’argent qui rentre chaque mois) et vos débits (dépenses mensuelles : dépenses énergétiques, téléphone, internet, etc.). Une fois vos crédits et vos débits fixes bien établis, vous saurez avec exactitude combien il vous reste pour financer tout le reste (courses, petits plaisirs, vêtements, pharmacie, etc.).

C’est en sachant toujours ce qu’on peut dépenser qu’on évitera de finalement trop dépenser !

Les impôts, bien les gérer chaque année

Petit conseil pour ne pas se laisser submerger par les impôts : faites-vous mensualiser ! Cela vous évitera de mauvaises surprises onéreuses, au moment de payer vos impôts en une seule fois. Je vous conseille également de bien surveiller les dates de déclaration. Le cas échéant, vous pourriez payer des indemnités de retard qui seraient fâcheuses.

En bref, tout est question d’organisation : un budget domestique bien mené est un budget cadré, qui permet de définir recettes et débits avec précision. Pour tous les cas particuliers, fiez-vous aux sites spécialisés en économie domestique : ça vous fera peut-être penser à des postes de dépenses jusque là ignorés, et qui peuvent s’avérer importants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *