Réaliser un faire-part de mariage

Réaliser un faire-part de mariage

Etape obligatoire au minimum 6 semaines avant la cérémonie, réaliser un faire-part de mariage prend du temps, mais peut aussi être un vrai plaisir.

Voyons ensemble les étapes.

1) Choisir les bonnes informations

N’oubliez rien sur votre faire-part de mariage… Mentionnez impérativement :
– les noms des mariés
– le lieu du mariage
– la date et l’heure

Si d’autres informations vous semblent importantes, allez-y. Vous pouvez aller sur des sites spécialisés comme celui de Tadaaz.fr par exemple pour vous aider.

Il est possible de joindre un carton de réponse à renvoyer afin que les invités puissent vous informer de leur réponse. Et s’ils viennent, qui les accompagnera. Cela se fait de moins en moins, les SMS et les emails étant globalement plus pratiques, mais cela rencontrera toujours un certain succès auprès des générations non digital native et souvent attachées aux traditions.

2) Faites un listing d’invités exhaustif

Ne souriez pas, cela arrive plus souvent qu’on ne le croit… Certains invités sont oubliés lors de l’envoi du faire-part.

Et cela se comprend. Actuellement, vous lisez tranquillement cet article, sans stress. Mais quand on est dans la dernière ligne droite, 6 semaines avant la date fatidique, on a le cerveau en compote. Donc les oublis arrivent vite.

Pour l’éviter, listez les invités à l’avance, pas à la dernière minute, et enrichissez cette liste au fur et à mesure.

Afin d’éviter les soucis de courrier perdu, doublez tous vos envois avec un faire-part électronique.

3) La forme du faire-part

Faire-part formel ou décontracté ? A vous de voir. Vous trouverez de nombreux modèles sur différents sites internet et sur Pinterest.

Faites des essais sur le site Canva. C’est gratuit et très facile d’utilisation.

Choisissez bien les formulations de chaque phrase. Evitez de prendre un ton guindé si vous êtes dans l’ambiance « plage et cocotiers ».

Petit conseil entre amies… Faites-vous relire par quelqu’un d’autre. Les coquilles d’écriture, ce n’est vraiment pas top.

Un fond blanc, sauf si le papier est très qualitatif, donnera une impression de « faire-part bas de gamme ».

Mettez un fond coloré, même pâle. Cela habille.

Pareil avec la police de caractères. Passez-y du temps. Evitez le Time New Roman, l’Arial ou le Calibri. Le maître mot est la demi-mesure. Une belle écriture, c’est bien, tant qu’elle reste lisible facilement.

Si vous en avez l’envie, et le budget, vous pouvez rajouter des accessoires. Un joli ruban en accord avec votre thème peut faire son effet.

4) Imprimer les faire-parts

Faites appel à des imprimeurs spécialisés. Honnêtement, je vous conseille de fureter sur internet plutôt que de chercher un imprimeur près de chez vous.

C’est triste à dire mais souvent, le service sera meilleur, et le rapport qualité – prix aussi… Donc n’ayez pas de scrupule…

5) Gérer l’envoi postal

C’est l’heure de la douloureuse… En effet, on néglige souvent le coût des envois postaux. Rien n’est plus anodin que d’envoyer un courrier. C’est un acte habituel au prix dérisoire…

Sauf qu’ici, vous ne postez pas une simple feuille de papier. C’est un faire-part. C’est plus lourd. Il peut y avoir des accessoires qui rajoutent encore du poids. Et il y en a beaucoup à envoyer.

Donc ne négligez pas le coût postal, vous vous en mordriez les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *